Cigarette électronique : de quoi se constitue-t-elle ?

La cigarette électronique est un appareil décrit comme alternative saine à la cigarette traditionnelle. En effet, l'aérosol qu'aspirent les e-fumeurs ne provient pas de la combustion du tabac mais plutôt du chauffage du liquide à vapoter. Cet aérosol, contient ou non de la nicotine avec une concentration variant entre 0 et 36 mg/ml. Mais elle n'est pas aussi saine qu'on le prétend, cette vapeur contient effectivement des particules toxiques ou cancérogènes.

Malgré son évolution, la cigarette électronique a gardé les mêmes éléments constitutifs qui sont les suivants :

  • La batterie : alimente l'atomiseur en énergie électrique.
  • L'atomiseur : grâce à sa résistance, il chauffe le liquide à vapoter pour produire de la vapeur.
  • Le réservoir, appelé aussi le clearomiseur : contient le e-liquide.
  • L'embout buccal : sert à inhaler la vapeur.
  • Le liquide à vapoter : il est à l'origine de l'aérosol généré par l'atomiseur.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur : https://www.aviscigaretteelectronique.com

La maladie du vapotage

Maladie du vapotage ou syndrome de détresse respiratoire aiguë, est la pathologie que les adeptes de la cigarette électronique risquent de contracter. La THC qui est une substance constitutive du cannabis et de l'huile de vitamine E serait responsable des lésions pulmonaires chez les patients. Un liquide s'accumule dans les voix respiratoires empêchant l'oxygène de circuler. 39 décès ont été enregistrés sur 2000 patients au Etats Unis.